dimanche, juin 23, 2024
AccueilLifestyle - SociétéAvantages et inconvénients des maisons partagées pour seniors

Avantages et inconvénients des maisons partagées pour seniors

Les maisons partagées pour seniors sont de plus en plus populaires. Il s’agit de maisons où plusieurs personnes âgées vivent ensemble, et partagent les coûts et les responsabilités de la vie quotidienne. Les maisons partagées offrent aux seniors une alternative de qualité lorsque le maintien à domicile n’est plus possible et que l’option des maisons de retraite traditionnelles n’est pas souhaitée. Découvrez ici leur fonctionnement, leurs avantages et leurs inconvénients.

Comment fonctionnent les maisons partagées ?

Les maisons partagées font l’objet d’une réglementation par la loi ELAN du 23 novembre 2018. Elles peuvent accueillir de 5 à 10 personnes qui auront chacune un espace privé et partageront des espaces communs ainsi qu’une vie sociale. La maison partagée pour seniors est généralement située à proximité des services publics, des commerces et des transports en commun. Elle constitue un habitat inclusif qui offre liberté et sécurité et convient aux personnes âgées qui possèdent encore leur autonomie.

Quels sont les avantages des maisons partagées pour seniors ?

L’un des avantages les plus intéressants des maisons partagées pour seniors est leur coût abordable. Elles sont bien évidemment moins chères que les maisons de retraite, vu que les dépenses sont partagées entre les résidents, qu’il s’agisse d’alimentation, de loyer, de factures ou encore du salaire des professionnels de santé dont l’aide est sollicitée.

En outre, les maisons partagées pour seniors permettent aux seniors de réinventer leur vie sociale et de rompre avec la solitude. Ils y bénéficient d’une plus grande flexibilité en ce qui concerne les horaires et ils peuvent choisir de se livrer aux activités qui leur plaisent réellement.

Enfin, les colocataires se soutiennent mutuellement matériellement, mentalement et émotionnellement. Ils partagent les tâches ménagères et prennent soin les uns des autres. Tout cela a également un impact sur leur entourage familial qui est rassuré en sachant qu’ils vivent en sécurité dans un environnement où ils ne se sentent pas seuls.

Quels inconvénients présente la vie dans une maison partagée ?

La vie en colocation peut être désagréable si les colocataires ne sont pas compatibles du point de vue de leurs personnalités. Les nuisances sonores, les animaux de compagnie ou le partage des tâches ménagères peuvent créer des conflits. Les règles et les responsabilités doivent être clairement définies avant le début de l’expérience de colocation pour une vie partagée aussi harmonieuse que possible.

Par ailleurs, étant donné que les résidents partagent des espaces communs comme la cuisine et le salon, ils peuvent souffrir d’un certain manque d’intimité ou hésiter à recevoir des invités.

index-net
index-nethttps://www.index-net.org
Administrateur du blog, je vous fais part de mes plus belles découvertes et en ligne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

- Publicité -

LES PLUS POPULAIRES

COMMENTAIRES RECENTS